Adresse et heures d'ouverture

Adresse : ancien foyer rural (rue du Canal d'Algues), 30460 Lasalle

Tél : 04 66 83 99 14

Heures d'ouverture : Lundi 10-12h, Mardi 16h-18h, Mercredi 10h-12h et 14-18h, Vendredi : 16h30 - 18h , Samedi 10-12h
Jeudi (fermeture pour travaux collectifs)

"Regardez le spectacle de ces murs : c'est comme une bibliothèque dans la montagne. Regardez une bibliothèque : c'est comme un mur et qui tient des choses capitales. Nous avons besoin de livres et de pierres" (Patrick Cabanel)
"À vrai dire, toute perception est déjà mémoire. Nous ne percevons pratiquement que le passé, le présent pur étant l'insaisissable progrès du passé rongeant l'avenir." (Henri Bergson)

28.12.12

Jean de Bordeaux, François de Nantes


Jacques Debronckart - "Adelaïde" par RioBravo

D'un côté il y a "La balade des gens qui sont de quelque part" (Georges Brassens) et de l'autre "AdélaÏde" (Jacques Debronckart) : rien n'est simple... Et c'est une très belle et émouvante chanson.

Qu'ils soient d'ici où de n'importe quel parage
Moi j'aime bien les gens qui sont de quelque part
Et portent dans leur cœur une ville ou un village
Où ils pourraient trouver leur chemin dans le noir
Voilà pourquoi Jean de Bordeaux, François de Nantes
Voilà pourquoi Laurent le gars du Canigou
Pierre le Normand et toi Joël de la Charente
J'aime tant vous entendre parler de chez vous.

Quand le dernier verre se vide
Dans les bars d'Adélaïde
On a le cœur qui se vide aussi
Lorsque l'on pense au pays !

Chaque premier janvier on dit c'est la dernière
La dernière année que je passe en Australie
Et le premier janvier suivant nous voit refaire
Même serment qui sombre à son tour dans l'oubli
Ça serait pourtant le moment de revoir nos plages
Car les pays se ressemblent de plus en plus
Et dans dix ans nous trouverons dans nos villages
Des distributeurs de hot-dog au coin des rues !

Le whisky parait acide
Dans les bars d'Adélaïde
Lorsque l'on garde au palais
Le souvenir du Beaujolais

Et dans vingt ans sans avoir revu nos falaises
Citoyens d'Australie conscients de leurs devoirs
A nos enfants nous apprendrons la langue française
Mais leur accent ne sera pas celui du terroir
Alors dis-moi de nos vingt ans François de Nantes
De nos vingt ans Laurent le gars du Canigou
Pierre le Normand et toi Joël de la Charente
Nos vingt ans d'aujourd'hui vous en souviendrez-vous ?

Quand le dernier verre se vide
Dans les bars d'Adélaïde
On a le cœur qui se vide aussi
Lorsque l'on pense au pays !

Joyeux Noël !


25.12.12

Pour que la transhumance continue

Parc national des Cévennes
... il faut que les conditions de vie des bergers évoluent pour que des jeunes reprennent le flambeau !
Quelques propos (et actes) convainquants sur le devenir de cette pratique pastorale qui est l'un des fondements de "l'agro-pastorialisme" cévenol avec toutes ses dimensions, économiques, humaines, culturelles et naturelles. D'ailleurs certains bergers "bien de chez nous" en sont convaincus (cliquez sur Parc national des Cévennes)

22.12.12

Le calendrier de l'Escargot doré

Corinne, qui a plusieurs fois animé des soirées à la bibliothèque de Lasalle, propose dans les commerces lasallois son traditionnel "calendrier de l'escargot doré" :


L'association culturelle (présidente Corinne Gracia), dont le siège est à Thoiras, propose des rencontres littéraires, particulièrement autour de la poésie, musique et danse, tout en soutenant d’autres disciplines artistiques comme dessin, peinture, sculpture…
Chemin des Roses, Malérargues – 30140 THOIRAS
Tèl. : 06.76.27.03.43 - Email : escargotdore1@yahoo.fr

20.12.12

Première publication des Amis de la bibliothèque

En vente à la Médiathèque de Lasalle (10 €)

Des camisards aux maquisards " co-édité par les Amis de la bibliothèque, le Club cévenol, Lasalle insolite, la commune de Lasalle : tous s'y sont mis pour faire mieux comprendre et aimer ce qui fait le charme indéniable de cette bourgade cévenole.
Un grand bol d'air et de paysages, une bonne marche sans aucune difficulté, un circuit plein de variétés et, de-ci, de-là, un peu d'histoire, un peu de nature, un peu de souvenirs... Tout cela vous fait, pour les visites familiales et amicales de fin d'années, un joli moment de rencontre et de découverte de Lasalle et son vallon.
La carte du circuit est comprise dans la pochette des sentiers " Autour de la Salindrenque " dans la collection du Parc national des Cévennes (N°20), éditée l'été dernier (Office intercommunal de Lasalle). La brochure qui vient de sortir en est le complément : pour les curieux et amoureux du canton. En vente 10 € à la Médiathèque de Lasalle. Mieux qu'une carte de Noël c'est un souvenir de Lasalle plein de fraîcheur et profondeur. Tirage limité (10 €).

16.12.12

"Fous des Cévennes"


Diaporama : photos Elisabeth Bonnaud.
Plus on est de ... plus on ... (remplissez les emplacements par un nom et un verbe !).
C'était vraiment une belle réception : pour la première fois depuis son ouverture la médiathèque "recevait" : et quels hôtes ! Les "héros" de l'ouvrage édité par Le Grillon ("Fous des Cévennes") : portraits d'habitants du canton de Lasalle qui ont bien voulu se prêter à l'exercice de se dévoiler un peu en public pour construire un "portrait collectif". La médiathèque a vibré avec ce petit groupe de gens qui se rencontrent, se connaissent ou ne se connaissent pas, mais qui chacun porte un peu de l'identité présente du territoire.
C'était l'occasion de créer des liens ou de se retrouver et, croyez-moi, cela a très bien fonctionné. D'autres réunions se préparent à la médiathèque : n'hésitez pas à nous rendre visite.

15.12.12

Première soirée "littéraire" à la médiathèque


C'était vendredi et Odile Vecciani présentait "Le tambour des lunes" recueil de poèmes dont elle nous a lu quelques extraits inspirés du ressenti, des émotions et des éblouissements du quotidien. L'assemblée a vivement communié avec son approche très sensible et la délicatesse avec laquelle elle offrait cette part d'elle-même qui constitue un poème.

10.12.12

Le tambour des lunes d'Odile Vecciani

... sera présenté le : vendredi 14  décembre 2012 (18 h) par l'auteur à la Médiathèque de Lasalle (entrée rue du Canal d'Algues côté tennis). 

Récente lauréate du prix des Rencontres poétiques de Bourgogne (cf. di-dessous), Odile Vecciani demeure dans le canton de Lasalle et s'inspire, dans une large mesure, des paysages, rencontres et ambiances cévenoles. 

Pour recevoir "Le Tambour des lunes" :
- commande auprès de l'auteur, O.Vecciani, Rouveyrac, 30460 Lasalle, 10€+2€ frais d'envoi
- librairies : tabac-presse de Lasalle - Librairie Coularou à St-Hippolyte-du-Fort




9.12.12

Découvrir Nîmes...


Découvrir Nîmes, ce peut être suivre des parcours passionnants et érudits, mais aussi, tout simplement, lever les yeux, flâner et reconnaître des signes du temps passé. Par delà les lieux renommés, des endroits oubliés ou méconnus font aussi la richesse de la ville. Ainsi, à travers l’architecture monumentale, singulière ou secrète, c’est l’histoire de Nîmes qui nous est racontée, des Romains à la grande épopée du textile, de la première ligne de chemin de fer française à nos jours.
Découvrir, comprendre, s’émerveiller : les aquarelles de Camille Penchinat et le texte des historiennes Francine Cabane et Danièle Jean nous offrent une découverte subtile et séduisante de la cité au crocodile.
Edition Alcide (35 €) - Décembre 2012

8.12.12

Le Portfolio du Monde

Magnifique portfolio dans le Magazine du Monde du 8 décembre 2012 : montage entre la photo d'une ville la nuit et le ciel qui l'accompagnerait si les éclairages urbains ne l'éliminaient pas du paysage.
Cité stellaire
Savez-vous que ces ciels sont disponibles tous les soirs dans les vallées cévenoles : il suffit de sortir à la tombée de la nuit un jour où le ciel est dégagé ! Et c'est gratuit !

25.11.12

Le spectre du vieux pont


Toujours aussi innovant, le designer web du Midi-Libre, par un renversement inédit de situation, à fait apparaître au premier plan le spectre qui hante l'arche du vieux pont de Lasalle. Qui est-il ? Un pêcheur qui lance un filet  ? Un Camisard invoquant la voix du Très-Haut ? Un voyageur figé pour l'éternité au pied de la grande route de Ganges à St Jean du Gard (par Sumène et St Roman de Codières) après qu'un évènement, sans doute exceptionnel, se soit produit sur le vieux pont ?
Un des ces "Fous des Cévennes" saisis par le Grillon au long de ses 174 pages : en vente dans les bonnes librairies qui diffusent les Editions Lacour (et auprès du Grillon : 81, rue de la place 30460 Lasalle - mail : legrillondescevennes@orange.fr - 20 € à l'ordre de l'Association Le Grillon)

14.11.12

Littérature à tout prix (littéraires)

Comme chaque année (mais oui !) l'association des Amis de la bibliothèque a mis dans le mille en commandant, avant qu'ils aient le prix, les "Concourt" et "Fémina". Nous avons raté le Renaudot, que personne n'avait vu venir, mais nous allons y remédier. En attendant :




sont déjà sur les rayonnages de la Médiathèque 
(ouverte depuis le 5 novembre).

Mais pas que... vous y trouverez aussi déjà en place ou dans quelques jours et acquis grâce à vos cotisations :


Ce n'est pas que nous soyons "accros" à l'actualité littéraire mais, puisqu'actualité il y a, nous nous devons d'être à l'écoute des nouveautés... Et de votre jugement sur l'intérêt que présente, selon vous, ces ouvrages.

"Gens de Campagnol" de Christian Combaz (Flammarion) n'a pas reçu de prix littéraire mais il mérite peut-être bien le détour : écoutez ici l'interview de l'auteur sur France Info : vous verrez que ses préoccupations nous concernent. Et vous pouvez lire des extraits du livre sur le site Internet de l'auteur : http://christiancombaz.fr/


12.11.12

"Ne parle pas" (Mo Yan) prix Nobel de littérature

Auteur, notamment, de : "Le Sorgho rouge" (1987) qui a donné lieu à un film célèbre et de "Beaux seins, belles fesses" (fresque de l'histoire chinoise au XXe siècle), l'écrivain Mo Yan a reçu le prix Nobel 2012.

7.11.12

Eco-dialogues du Vigan : 14 au 18 novembre


Si vous êtes intéressé par l'agriculture durable et l'environnement vous êtes concerné par les "Eco-dialogues"... 

Rencontrer les grands témoins :

- Vincent Tardieu ("L'étrange silence des abeilles", 2009)
- Bruno Parmentier : une agriculture écologiquement intensive est-elle possible ?
- José Bové : la réforme de la PAC maintenant ou jamais ?

S'informer davantage au plan pratico-pratique : 
- s'installer en agriculture dans les cantons d'Alzon, Sumène, Valleraugue, Le Vigan.
- les filières, la vente directe, les circuits courts.

Visionner des documentaires (et débattre avec leurs auteurs) :
- "Herbe" de Didier Porte et Matthieu Levain (2008) et les projets sentinelles de Slow Food.
- "Les moissons du futur" de Marie Monique Robin ("Le monde selon Monsanto").

Des sorties, des animations scolaires sont également prévues.

6.11.12

Cartes postales, le blog-art d'Olivier Cena

Magnifique idée d'Olivier Cena (Télérama) : commenter des oeuvres d'art à partir de cartes postales ramenées de ses visites de musées, églises etc.

http://www.telerama.fr/tag/le-blog-arts-d-olivier-cena/?xtatc=INT-41
Essentiellement de la peinture ancienne, une culture époustouflante, mais surtout une capacité à entrer en relation étroite avec son sujet, livrant sous l'anecdote le vécu d'un moment d'art.

5.11.12

Horaires de la médiathèque

Mais à quelle heure elle ouvre ? Lundi : 10h00 – 12h00 Mardi : 16h30 – 19h00 Mercredi : 10h00 – 12h00 et 15h00 – 18h00 Jeudi (fermeture) Vendredi : réservé aux groupes (scolaires, etc.) Samedi : 10h00 - 12h00. Que pensez-vous de ces horaires ? Seriez-vous disposés à nous aider à consolider les permanences d'ouverture en consacrant un peu de votre temps à la médiathèque ? N'hésitez pas à prendre contact pour cela au : 04 66 83 99 14.

2.11.12

OUVERTURE DE LA MEDIATHEQUE DE LASALLE


La "vraie-fausse inauguration"
Après la « vraie fausse inauguration » de la médiathèque de Lasalle qui a eu lieu le 21 Septembre dernier, nous avons le plaisir de vous annoncer la « vraie » ouverture de cette médiathèque le :

lundi 5 novembre à 10h.

Cette date a été choisie pour que les enfants qui seront en vacances et leurs parents puissent prendre contact et se familiariser avec ce très bel outil mis à la disposition de tous les habitants. La médiathèque ne sera pas encore complètement fonctionnelle car tous les ouvrages (livres, DVD et autres) ne sont pas tous référencés et de ce fait les prêts seront encore limités. Mais la volonté de la communauté de communes « Cévennes Garrigues » la commune de Lasalle, et des Amis de la médiathèque étant d’ouvrir le plus vite possible tous s’efforceront de vous accueillir les plus nombreux possible.

Entrée (accessible à tous) côté tennis
Pour ceux qui ne sauraient pas encore où se situe cette médiathèque : elle est en face des tennis, à côté du foyer, au fond du passage qui est entre l’office du tourisme et de la pharmacie.


30.10.12

Fête de la châtaigne, jeudi 1er novembre


Les Amis de la  bibliothèque tiendront un stand à la Fête de la châtaigne pour solder les ouvrages qui ne seront pas transférés à la nouvelle médiathèque. Le principe : vous choisissez ce qui vous intéresse et vous faites vous-même le prix en fonction de l'intérêt et de la qualité du livre choisi.

12.10.12

La Liberté ?


Café-philo de Colognac

Mardi 30 Octobre 2012
A 19h00 au ‘café de pays’ de COLOGNAC
5 Km de Lasalle - 8 Km de Monoblet - 12 Km de St Hippolyte de fort - 17 Km d’Anduze

« Qu’est-ce que la liberté ? Faire ce que l’on veut ? Ce serait faire de la liberté un caprice. Vouloir ce que l’on fait ? Ce serait indexer la liberté sur le renoncement. Où se trouve la liberté ? Est-elle une illusion, un fardeau, ou au contraire, une libération, un arrachement ? La liberté est-elle de pouvoir faire un choix non empêché ? Mais n’y a-t-il pas des libertés liberticides, telles les dérives idéologiques libérales, libertaires ou encore intégristes ? Sommes-nous à l’origine de nos actes ? La liberté doit-elle se conquérir ? La liberté est-elle dans le rapport à soi et au monde ? La liberté est-elle un acte créateur ? »

Modérateur : patrick.bres3@orange.fr - 06 89 33 83 48
Le Café-philo de Colognac a lieu tous les derniers mardis du mois, sauf Juillet et Août.
Les thèmes sont décidés par les participants à chaque séance pour la séance suivante.
N’oubliez pas le ventre des philosophes : apportez quelques saveurs à déguster !


Rencontres de Langres

3.10.12

Assemblée générale extraordinaire


Convocation à l'Assemblée générale extraordinaire

Date : mercredi 24 octobre 2012 à 18h30
Lieu : bibliothèque, 116 rue de la gravière à Lasalle
Ordre du jour

Vote de la motion préparée par le CA en date du 26 septembre :
La mise en place de la médiathèque impliquant l'apprentissage de nouvelles modalités de fonctionnement des dysfonctionnements sont apparus qui tiennent à la difficulté de coordonner de manière harmonieuse plusieurs entités indépendantes : la communauté de communes, la commune et l'association. La majorité des membres actifs de l'association souhaitent un changement dans la " gouvernance " de la médiathèque donnant à l'association une place de partenaire à part entière et pas seulement un rôle d'exécutant. Par vote du bureau l'option est proposée de continuer à collaborer jusqu'à la mise en place de la nouvelle communauté de communes dans la mesure où seraient prises en compte les points suivants :
  • mention de l'Association au même niveau de participation que les autres partenaires dans la convention,
  • coordination préalable avec l'association avant la prise de décision dans tous les domaines qui la concernent (notamment la communication sur les tarifs d'accès à la lecture),
  • intégration de l'ensemble du fonds local et du fonds jeunesse dans le fonds de la médiathèque,
  • mise à disposition des bénévoles actifs des clefs leur permettant d'oeuvrer dans les lieux en l'absence des salariés.

La prise en compte de ces points conditionnera la signature de la convention avec les partenaires co-gestionnaires. Cette convention impliquera la modification des statuts permettant à l'association de percevoir une cotisation composée de 5 € ouvrant l'accès au prêt dans le cadre du réseau de la CCCG, complétée, au choix du lecteur, par une adhésion-contribution à l'achat de livres (10 €) qui en fera un membre de l'association. L'intitulé de celle-ci évoluera en " Association des amis de la Médiathèque intercommunale ".

Election d'un nouveau président
Michelle Sabatier ayant présenté sa démission du bureau et de la présidence, de nouvelles élections auront lieu.

Pouvoir (à renvoyer sur papier libre) :
M. Mme Mlle (nom, prénom) donne pouvoir à (nom prénom) pour le représenter dans le cadre de l'Assemblée générale du 24 octobre 2012.

Fait à Lasalle,
le 27/09/12

Michelle Sabatier
Présidente de l'Association des amis de la bibliothèque

1.10.12

Architecture vernaculaire, modèle d'avenir ?





Pierre Frey*, parmi d'autres, questionne le vernaculaire pour en tirer l'essence et enrichir les démarche architecturales en accord avec notre temps. Il aborde la définition du vernaculaire de la manière suivante.
" La définition du terme vernaculaire proposée par Ivan Illich s'inscrit parfaitement dans ce contexte. Se- lon lui , est vernaculaire tout ce qui n'était pas destiné au marché dans la Domus romaine, mais réservée à l'autoconsommation domestiques. Il en découle pour moi l'idée que, dans le monde global du XXIe siè- cle, sont vernaculaires toutes les démarches qui tendent à agencer de manière optimale les ressources et les matériaux disponibles en abondance, gratuitement ou à très bas prix, y compris la plus importante d'entre elles: la force de travail (...)
L'architecture vernaculaire s'offre au monde et aux architectes comme un catalogue enchanté de sugges- tions et d'amorces de solution soumises à leur inventivité. Il faut se demander pourquoi ce stock d'ingé- niosité, malgré le fourmillement des curiosités contemporaines, peine à émerger et à se diffuser. Il serait naïf de penser que les circonstances actuelles dominées par de puissants acteurs de l'industrie mondiale de la construction, n'aient rien a voir avec tout ça (...)


Il est intéressant de se pencher un peu plus encore sur la définition de Ivan Illich du genre vernaculaire, ou il construit un argumentaire sur l'idée que le capitalisme implique un mode de vie entièrement soumis à la marchandise industrielle. Il appelle " genre vernaculaire » une organisation des rapports sociaux ... hors du règne déterminé par la marchandise et ses processus d'échange. L'architecte n'est pas un mar- chand et sa production n'est pas un produit ... "
Ces propos révèlent des pratiques qui placent la priorité sur le respect des critères humains : individuels et sociaux, environnementaux, et architecturaux. Il rappelle sagement qu'on peut s'appuyer sur l'architec- ture vernaculaire " pour apprendre des pratiques traditionnelles, par osmose, par analogie, interprétation ou interpolation, mais certainement pas par imitation. "

'avant garde architecturale du développement durable puise largement ses outils de conception dans cette pratique. Ces conceptions s'appuient sur les matériaux disponibles aux marges des marchés, sur le recyclage, la sauvegarde et l'évolution des savoir-faire traditionnels, le rôle social de l'architecte, la trans- mission de ces savoirs en architecture ...
Les projets les plus porteurs des "Global awards for sustainable architecture" révèlent des démarches de conceptions fortement inspirées du vernaculaire et en marge des stéréotypes, où le rôle l'architecte et ses partenaires, les interactions entre acteurs, la matière et ses bâtisseurs sont remis en question.



Ce " retour sur image " propose d'en revenir aux faits, d'apprendre de la réalité, d'échapper aux à priori formels, d'inverser le rapport entre théorie et réel et explorer les marges académiques de l’architecture, en un mot : développer une méthode de recherche pragmatique pour l’architecture et la ville à partir des modèles éprouvés de l’architecture vernaculaire.



* Pierre Frey, professeur à l'université polytechnique de Lauzane, Dr en sciences techniques, historien de l!art, auteur de l'ou- vrage "Learning from vernacular", vers une nouvelle architecure vernaculaire.

2010

27.9.12

Oh la fôte !

Daniel Picouly
 "Un enfant qui sait à peine lire et écrire en sixième, retrouve un niveau correspondant à son âge en une semaine de prise en charge individuelle (2 jours pour un adulte)" d'après Anne-Marie Gaignard ("La revanche des nuls en orthographe", Calmann-Lévy, 16,90 €) ? Cela semble tellement extraordinaire !

La future médiathèque pourrait-elle contribuer au soutien scolaire qui se pratique déjà à Lasalle ? Si de telles compétences peuvent être acquises, pourquoi ne pas en faire profiter les autres. En attendant, pour régler vos problèmes avec le participe passé, regardez : "Hugo et les rois" (les bien nommés : Être et Avoir) du même auteur dans notre émission préférée "Un livre, un jour".

26.9.12

Sumène dans Le Monde

, par Benoît Hopquin

http://crise.blog.lemonde.fr/2012/09/25/zones-fragiles-sumene-a-maux-couverts/

Avec un témoignage de Patrick Cabanel (historien) et de plusieurs acteurs de la vie suménoise.


24.9.12

FIRA d'automne, les Cévennes vous accueillent

FIRA

"Il y a plus de sagesse dans la nature que dans les livres, les arbres et les rochers vous enseigneront des choses que vous ne trouverez nulle part ailleurs" Saint Benoît. 

21.9.12

Vient de sortir...


Pour ceux à qui le mot "huguenot" pose un problème, voici la signification (l'étymologie exactement) que lui donne Jean Meyer dans l'Encyclopédie Universalis
"Désignant les calvinistes français, le vocable « huguenot » est doublement d'origine genevoise, puisqu'il est apparu dans cette ville dans les années 1520-1525 par une double dérivation-altération du mot allemand Eidgenossen (les compagnons du serment, désignant les confédérés suisses) et du prénom personnel Hugues synthétisés en « eignots ». À Genève, en effet, le parti de l'indépendance hostile au duc de Savoie est dirigé, en attendant Calvin, par Hugues Besançon. Vers 1530-1535, le mot huguenot est déjà entré en France dans le langage courant : on sait que Guillaume Farel établit le protestantisme à Genève et que Calvin, en route vers Strasbourg, s'installe dans la ville en 1536. Ce sobriquet a d'emblée — comme celui de papiste — une signification péjorative. Pourtant, Castelnau, dans ses Mémoires parus en 1659, donne une autre origine. Il prétend qu'au moment de la conjuration d'Amboise en 1560, l'affaire ayant échoué, les femmes du pays essayèrent de sauver des fuyards, affirmant « que c'étoient pauvres gens, qui ne valoient pas des huguenots, qui estoient une fort petite monnoie, encore pis que des mailles, du temps de Hugues Capet ». Fausse ou non, cette étymologie ne fait que souligner le sens sarcastique qui s'attache à ce mot. Par un renversement de sens, fréquent en histoire, le terme huguenot a été pris par les protestants français dans un sens de supériorité."

18.9.12

France culture papier


Avec un excellent dossier sur le rire et l'humour depuis ses expressions les plus caricaturales (voire inquiétantes) jusqu'à la respiration culturelle qu'il peut représenter. Et un autre sur l'éducation (Ivan Illitch). Et un autre sur l'économie (Keynes).
A consulter au "Maset des livres" jusqu'à fin octobre... Ensuite, rendez-vous à la Médiathèque !

8.9.12

Françoise Sagan

http://www.pluzz.fr/une-maison-un-ecrivain.html
Superbe émission consacrée à l'écrivain Françoise Sagan, sous l'angle tout particulier de la place du "manoir de Breuil" dans sa vie... Cliquez sur le lienhttp://www.pluzz.fr/une-maison-un-ecrivain-2012-09-02-22h30.html pour la visionner.

6.9.12

Miro à Alès

http://kranidiotis.gr/musicon-blue-ii/


A Alès jusqu'au 16 septembre : Miro et les arts graphiques (Musée PAB - 52 Montée des Lauriers, 30100 Alès - Musées - Musée : Musée d' art contemporain - 0466869869).

En attendant, promenez votre souris sur l'écran ci-dessus !

3.9.12

L'inauguration...


A l'occasion de l'inauguration de la nouvelle Médiathèque intercommunale de Lasalle, vendredi 7 septembre (portes ouvertes à partir de 17h30, spectacle gratuit à 18 h cf. ci-dessus) venez exercez vos "droits de lecteurs" (sic) et investir ce magnifique outil qui vous appartiendra pour autant que vous faisiez la démarche de vous y rendre !

D'après Daniel Pennac

27.8.12

La médiathèque et l'école : faire lire les enfants



La médiathèque va bientôt remplacer l'ancienne bibliothèque municipale animée par l'Association des Amis de la Bibliothèque. On va y trouver non seulement des livres, mais des CD et des DVD . Cela va-t-il signifier le déclin du livre et le triomphe de la vidéo sous toutes ses formes ? Une information parue dans la presse devrait nous faire réfléchir. Des journaux dont '' Le Monde ˝  ont fait part d'une expérience en cours chez les Orangs-outans. On a remarqué dans les zoos de Toronto au Canada et de Milwaukee aux U.S.A.que certains singes prenaient grand plaisir à utiliser l'I-Pad . On envisageait même de créer un réseau inter-zoos avec sites de rencontres simiesques ! Cette utilisation de l'I-Pad ouvrirait de nouveaux horizons pour un dialogue fraternel entre les humains et les singes. Cependant, on n'a jamais vu, jusqu’à présent des singes, intéressés par la lecture de livres. De quoi faire réfléchir !

Les ˝ Amis de la bibliothèque ˝ organisent depuis deux ans des rencontres avec les élèves de l'école de Lasalle autour des livres, ils espèrent bien continuer, malgré l'attrait d'internet et de la vidéo.

Pourquoi consacrons-nous une part importante de notre activité de bénévoles à la bibliothèque en direction des jeunes ?
- Parce que le prêt des livres aux jeunes est un service public incontournable ? C'est vrai.
- Parce que c'est un bonheur de voir les enfants s'intéresser aux livres, en parler entre eux, avec leurs enseignants ou avec nous ? C'est vrai.
- Parce que nous aimons raconter des histoires aux enfants ? C'est vrai aussi.

Un état des lieux alarmant pour la lecture

Mais au-delà de ces raisons dont certaines sont éphémères, la cause de la lecture est devenue une question majeure dans tout le pays. Le poids des images et du son est devenu si envahissant dans nos sociétés multimédia qu'il obstrue l'accès à la lecture. Des nouvelles idoles technologiques, on attend tout, et tout de suite : informations, plaisir, communication, amour et amitié, richesse et bien être...

Mais que serait un monde où le niveau d'abstraction et la distance critique apportés par l'écrit déconnecté de l'image, deviendraient absentes ? Sans doute un monde totalitaire tout simplement.

Il existe un véritable problème pour la lecture en France : 12% de la population française est frappée illettrisme. D'après une enquête de l'INSEE de 2009, 43% des jeunes 16 à 24 ans n'ont lu aucun livre durant l'année et 19,8% des jeunes de 15 ans ont des difficultés notables en lecture.

Pour Christian Forestier , Inspecteur général de l'Education nationale et membre du Haut Conseil de l'Education, ˝ 20 % des élèves quittent l'école sans avoir obtenu un diplôme de l'enseignement secondaire, 20 % des élèves arrivés en fin de 3e ont redoublé 2 fois, 20 % des élèves de CM2 sont considérés comme des lecteurs médiocres... Ces chiffres sont alarmants et portent en germe l’échec scolaire de 150 000 jeunes qui sortent chaque année sans aucun diplôme de notre système éducatif ˝

Une enquête de l’OCDE (Organisation de Coopération et de Développement Economique qui comprend 34 pays parmi les plus développés dans le monde) révèle que 40% des garçons de 15 ans n'éprouvent aucun plaisir à lire et 47% lisent parce qu’ils y sont obligés. De plus, 38% des garçons de 15 ans disent s’ennuyer à l’école, contre 19% des filles. Enfin, 41% d’entre eux considèrent l’école comme un endroit où ils n’ont pas envie d’aller, contre 36% des filles.

Ce problème concerne évidemment l'école. Mais que peut-elle seule dans une société où la lecture est devenue pour beaucoup ringarde et dévalorisante ?

Agir pour le développement de la lecture

D’après la même OCDE – mais elle n'est pas la seule à penser ça - il existe un lien étroit entre la motivation d’apprendre et la réussite scolaire. Si un enfant refuse d’apprendre et de s’intéresser à l’école, c’est donc aux professeurs et surtout aux parents de motiver l’enfant. On peut dire la même chose pour la lecture.

En même temps tous les enfants ont envie d'apprendre, à moins qu'ils ne souffrent d'une pathologie particulièrement grave. Pour un enfant, apprendre, c'est comme grandir. Il ne peut pas faire autrement. Le rôle de l'éducation c'est d'orienter leurs apprentissages. Leur faire apprendre ce qui ce qui paraît utile pour eux et pour la société.

Mais là, on s'aperçoit vite qu'il n'y a pas que les professeurs et les parents en jeu. Il y a aussi les bibliothèques. D'après Jean-François Hersent de la Direction du livre et de la lecture, ˝ presque partout, les enfants représentent non loin de la moitié des prêts” des bibliothèques publiques.

On voit donc que la réussite future des enfants dépend d'une multiplicité d'intervenants. Parmi ces intervenants, le rôle des bibliothèques est majeur. C'est bien pour cette raison que les ˝ Amis de la Bibliothèque ˝ assurent depuis deux ans ce partenariat avec les trois classes de l'école qui voulaient bien y venir .

Les liaisons entre l'école et les bibliothèques sont partout un pilier de l'apprentissage de la lecture.

L'école, la bibliothèque, à chacun son rôle

Le rôle de l'école, c'est tout simplement d'apprendre aux élèves à lire. Elle leur apprend toutes les techniques indispensables : reconnaître les lettres de l'alphabet, mettre en relations signes et sons, écrire, donner du sens à ce qu'on lit... Elle s'efforce aussi de motiver les enfants notamment avec la bibliothèque scolaire.

La bibliothèque associative ou municipale, elle, ne propose pas de techniques d'apprentissage. C'est un autre univers. Un univers où la curiosité, l'étonnement, le plaisir de la découverte priment.

Les histoires, les contes, racontés par les bénévoles prolongent une tradition orale ancestrale qui se trouve à la base même de l'écrit. Ce faisant, elle ouvre une fenêtre sur la richesse et la diversité des livres, leur raison même d'exister, y compris pour ceux qui ne maîtrisent pas, ou pas très bien la lecture.

La bibliothèque propose des livres qu'on peut explorer avec d'autant plus d'intérêt qu'on maîtrise déjà les techniques apprises à l'école. L'univers diversifié des livres offerts par la bibliothèque stimule le désir d'améliorer sa lecture car elle permet la découverte d'horizons toujours nouveaux. C'est un lieu où on peut se familiariser avec les livres, même si on n'en a pas à la maison.

Les élèves y trouvent du plaisir et ce plaisir fait partie intégrante de l'apprentissage de la lecture, même s'il ne suffit pas pour savoir lire. C'est là toute l'importance de l'échange bibliothèque-école. Pour les élèves d'abord, et par ricochet pour tout le monde.


Gérard Feldman


C'est un livre - Lane Smith par GallimardJeunesse

27.7.12

L'histoire contemporaine d'Alès en images


Dans le 2e film, un court extrait est tourné à La Mouleyrette (Colognac) qui accueillait alors les classes vertes d'Alès.

24.7.12

Conférence d'André Teissier du Cros le 26 juillet

André Teissier du Cros
Le Club cévenol reçoit le jeudi 26 juillet, pour une conférence sur l'avenir de l'Union européenne, André Teissier du Cros (cf http://www.comitebastille.org/) à 20h30 au temple de Lasalle.


16.7.12

La bibliothèque publie



L'association des amis de la bibliothèque municipale de Lasalle propose au prêt (gratuitement) trois opuscules rédigés à l'occasion de la sortie des topo-guides " Autour de la Salindrenque " (Office du tourisme de la Communauté de communes Cévennes-Garrigue) :
  • " Des camisards aux maquisards " (en complément au topo-guide) développe les thématiques que le sentier permet d'illustrer in situ,
  • " Robert Francisque, un résistant à Malérargues " : les souvenirs des contemporains de celui qui a donné son nom à la place de Lasalle où se trouvent les écoles publiques,
  • " Mémoires du Bosquet " : la mémoire contemporaine des lieux à travers l'histoire et le paysage, et les projets que ces mêmes lieux peuvent faire éclore.
Le " Maset des livres " 116, rue de la gravière, vous propose de prendre connaissance sur place de ces documents... et de bien d'autres, nouvellement arrivés, comme la Revue " France culture papier " ou " Rolland l'insoumis " (Jean-Paul Chabrol). Il suffit de venir, chercher ce qui vous intéresse et vous installer dans les transats à l'ombre des murs de la cour (parc des Glycines).